Réflexions culturelles estivales

Publié le par Milan


* Michael Jackson
est mort, et le monde entier pleure. Pourtant nous savions tous au fond qu'il mourrait jeune, qu'il ne se laisserait pas vieillir. Au fond il a vécu, en une demi-vie, plus fort et plus intensément que des millions d'humains. Ca donne un peu le vertige.


* Quand serons-nous débarassés de Harry Potter ? Encore un nième volet à l'affiche, avec un Daniel Radcliffe plus du tout crédible en petit binoclard, puisqu'il est maintenant un jeune homme 20 ans. Seul avantage, Hermione commence à devenir sacrément bonnasse.


 * Même phénomène pour la série neuneu des Twilight : je comprends son énorme succès auprès des ados, après tout c'est l'âge où l'on adore les films stupides. Mais l'engouement des adultes ne cesse de me consterner. Les secrétaires, au boulot, sont en transe quand elles évoquent le jeune vampire imberbe. Flippant.


* Je n'aime pas particulièrement le foot, mais il a le mérite de me surprendre : le transfert le plus cher de l'histoire (pour l'instant !) se monte à 94 millions d'euros pour Cristiano Ronaldo. Comme le dit l'inoxydable Guy Roux, avec cet argent  « on aurait construit un stade, amélioré les structures et acheté quelques joueurs à 3 millions. Le reste on l’aurait placé à 7%, par exemple. » Du bon sens.


* Ca y est, le beau-frère de l'Emir du Qatar va enfin pouvoir faire ses travaux dans son luxueux hôtel particulier de l'île St Louis racheté aux Rothschild. Le pauvre a eu l'Administration française et la presse sur le dos pendant des mois. Tout ça parce qu'il voulait casser quelques murs de ce Bâtiment Historique pour construire un parking, un ascenseur intérieur et une vingtaine de jacuzzis... Bienvenue en France, cher émir ! Je vous rassure, c'est pareil pour nous.


* La saison estivale en France est propice, paraît-il, à la lecture. Il s'y "consomme" plus de livres que pendant le reste de l'année, notamment parce que 90% des Français ne lisent rien pendant l'année.

Quand on est en manque, on se jette sur n'importe quoi, c'est valable aussi pour les livres. Les best-sellers de juillet 2009, c'est triste mais c'est comme ça, sont le soporifique Marc Levy (Le Premier Jour) et la reine des ados, Stephenie Meyer (Twilight, le 1er volet et le retour de la revanche).

Pour me consoler, je vais me replier sur Patrick Besson :

« Tout ce que j'ai fait sur terre, je l'ai fait pour les femmes. J'avoue que je n'ai pas fait grand-chose, mais si elles n'avaient pas été là, je n'aurais rien fait du tout.
(...)
Les hommes sont sans importance. Ils errent plus ou moins gaiement dans un square qu'ils appellent le monde, où les femmes les baladent. Ils ne sont, dans l'ensemble, jamais sortis du bac à sable. Au lieu de pâtés, ils font de l'argent
.
»


Commenter cet article

emmanuelle 02/09/2009 16:20

Radcliff a déjà 20 ans?! je ne suis pourtant partie qu'une semaine en vacances!

DePassage 06/08/2009 10:16

Le texte de Patrick Besson m'évoque surtout la lâcheté dont certains êtres font preuve afin de ne pas agir selon leur propre conscience, et c'est une manière indirecte de rejeter la faute sur la fatalité.En gros, c'est ypiquement le genre de discours qui me gonfle, genre les mecs sont juste des glands sur patte, et les femmes des manipulatrices.C'est extrèmement réducteur, et lâche que de vouloir le penser.

Tac 03/08/2009 23:11

C'est pas pour contredire Guy Roux, mais Cristiano Ronaldo à Auxerre, on aurait aimé !!

Grr 03/08/2009 18:14

Meuu faut pas s'énerver comme ça. C'est les vacances, on se repose et on oublie.
* Trop parlé de lui, je sature.
* Je n'ai pas lu les Harry Potter, mais dans le film, Daniel Radcliffe est crédible. De toute façon, on commence à s'habituer avec les séries telles que Dawson et compagnie jouées par des adultes de 30 ans incarnant un ado de 17.
* En voyant l'affiche, je me souviens m'être dis "il faut que je vois ce fameux film dont tout le monde parle". Toujour pas vu un an après...
* L'argent du transfert n'est pas perdu pour tout le monde ! Le vendeur pourra en effet rénover son stade ou acheter un joueur de gros calibre. A entendre Guy Roux, on dirais qu'il n'a aucune ambition dès lors qu'il faut un peu "dépenser". Et pour arriver à gagner, il faut s'en donner les moyens.
* Les Emirs vivent sur une autre planète, imcompréhensible.

Milan 03/08/2009 03:08

Quand un émir rachète un monument historique : Polémique sur le projet de rénovation de l'Hôtel Lambert (L'Express)