Ah, politique !

Publié le par Milan

Jusqu'à aujourd'hui, j'avais soigneusement évité de parler des élections sur mon blog, pour m'économiser des débats inévitablement longs, creux, et au final totalement stériles.



Mais je viens de recevoir, exaspéré, un 15ème mail collectif appelant à voter "contre Sarkozy". Pas vraiment pour Ségolène Royal, mais surtout contre Sarkozy. Diable, je ne savais pas que tous mes amis, collègues et connaissances formaient tant de chaînes de gauche !!


Déjà ça m'énerve car enfin, chacun est l'unique propriétaire de son vote, bon sang ! Quel sens cela a-t-il en démocratie de houspiller les gens pour voter pour tel ou tel ? Tu ne veux pas une procuration pour mon bulletin, tant que tu y es ? Tu crois peut-être que tu vas choisir mieux que moi ?


Mais surtout, je sais très bien que dans ces chaînes et dans ceux qui les propagent, il y a une bonne proportion de votants de droite. Des profils classiques : jeunes issus des quartiers cossus, cadres dynamiques à SICAV mondiales, petits commerçants et employés anti-impôts... 
Seulement... ils se cachent ! ils se taisent et forwardent en silence, pour ne surtout pas montrer à leurs potes qu'ils votent Sarkozy !

Oui, j'hallucine, ce soir je découvre (un peu en retard, comme toujours) que voter Ségolène Royal est le must actuel du politiquement correct, le sommet de la bien-pensance et du conformisme !! Le risque existe, bien réel, d'être disqualifié dans cetains cercles sociaux si l'on affiche ses convictions politiques.
Mieux vaut faire comme tout le monde et acquiescer : voter Ségolène Royal, après tout, c'est paser pour quelqu'un de généreux, ouvert d'esprit, protecteur. D'ailleurs elle a un côté très maternel, vous ne trouvez pas ? 

Et moi qui croyais, benoîtement, qu'il s'agissait juste d'une élection entre deux candidats...



D'ailleurs je suis précisément en train de regarder la rediffusion du fameux débat ; mais bof, d'un oeil semi-attentif seulement. Cette campagne électorale commence vraiment à me gonfler, ça fait des mois que les candidats parlent et parlent, alignent les mots et les heures de parole, jusqu'à ce que leur flot se noie dans sa propre masse et que les mots perdent tout leur sens...

Vivement que l'un des deux soit élu, qu'on en finisse, et que quelqu'un se mette au travail pour mener des réformes utiles. Les candidats ont peaufiné leur programme au détail près ; moi je serais partisan de les mettre en application et de juger sur les résultats.

Chaque semaine on ferait le point lors d'une émission de TV-réalité, et les Français voteraient par SMS surtaxé. Les bénéfices iraient, je ne sais pas, à l'Education nationale ou aux malades d'Alzheimer, par exemple. Et pour que l'émission marche, il sera bien sûr indispensable de la faire présenter par le jury de La Nouvelle Star.


Publié dans 1mec1fille

Commenter cet article

N.D. 16/06/2007 21:15

Juger sur les résultats, c'est bien.Sauf que seul l'un des deux finalistes arrive au pouvoir, donc on ne juge déjà que la moitié de ce qu'il y a à juger.En plus d'un coté il y a les résultats objectifs, et de l'autre il y a l'interprétation qu'on en fait (vous, moi, TF1, le Figaro, Libération, Le canard enchaîné, les ONG, les observatoires, les chiffres officiels - avec leur lot de définitions changées en cours de route). Donc au final impossible de dire à qui que ce soit : voilà les résultats réels, objectivement c'est bon, ou c'est pas bon. Car ,résultats bons ou pas, ce qui compte : c'est la com'...D'ailleurs ils l'ont bien compris, vu la teneur de la campagne.Et puis, au final, eh ben on a voté en fonction des programmes (donc de promesses qui auraient été tenues, ou pas) et de critères tout à fait subjectif ou théoriques (le sexe, la capacité à gouverner...)Quand au vote Ségo, "vote politiquement correct"... Je sais pas. Vu la quantité de gens qui ont voté Sarko et qui le disent sans fard, je ne serais pas catégorique là dessus.

jojomigrateur 08/06/2007 01:03

Si seulement Sego et Sarko avaient fini de se réconcilier sur l'oreiller et avaient été les acteurs d'un bon film porno.... les Français auraient adoré !

Grr 09/05/2007 01:40

E.M. lance une campagne de publicité pour son site avec la tactique du "je chie un com' nerveux pour faire réagir les gens sur mon site". Pas très subtil...
Bref, pour en revenir à l'article, je déteste aussi cette publicité autours du "tout sauf Sarkozy" (le diable réincarné apparement) par mail ou autre. Je ne répond pas car je considère ceci comme du spam.
Ce qui me gène avec la politique, c'est qu'il y a des aspects accessibles à tous (éducation, religion, les questions de société en général) et d'autres non (économie, politique étrangère, armée, les questions techniques), et pourtant tout le monde en parle comme s'il avais les solutions et donc le savoir universel. L'économie pose les bases du possible, or tous les candidats promettent à tour de bras sans en tenir compte (il me semble).
"moi je serais partisan de les mettre en application et de juger sur les résultats" < moi aussi, mais au niveau régional. Pourquoi ne pas essayer certaines mesures sur une région (au risque de diviser la France) ?

E.M. 08/05/2007 22:20

Pas mieux !

Milan 08/05/2007 21:09

Le second degré ne se décrète pas ; il suppose de la finesse, une compréhension implicite entre l'auteur et le lecteur, comme un clin d'oeil.Il ne suffit pas d'écrire des conneries puis de dire "ah ben c'était du 2nd degré".