Pékin, 2008

Publié le par Milan

Les JO de Pékin ne vous font aucun effet ? Rassurez-vous, moi non plus.

On peut classer les étés en plusieurs catégories; 2008 est un été olympique et médiocre.
On s'ennuie ferme. J'avais oublié à quels point les Jeux Olympiques pouvaient être inintéressants. C'est la grande kermesse des sports mineurs et confidentiels, animée par des présentateurs vieillissants.

Soyons honnêtes : en dehors des Jeux, il ne nous viendrait jamais à l'idée de regarder du kayak ou du lancer de poids à la télévision. Et même pendant, le spectacle ne provoque guère plus qu'un léger endormissement, typiquement estival.


Sports majeurs

Fait étonnant : les Jeux Olympiques sont censés être le sommet de toutes les disciplines sportives... et pourtant aucun des sports les plus populaires n'y est présent !

Le football fait Coupe à part, le tennis ne daigne pas s'impliquer, le cyclisme ne supporte pas la notion d'équipe nationale, et le rugby est aux abonnés absents. Fantastique : reste donc 44.000 heures de diffusion pour les sports de seconde zone.


Le Coq Sportif

Si encore on pouvait s'enthousiasmer pour les sportifs français... Mais hélas ! Les JO sont le royaume des espoirs déçus. La France compte fiévreusement ses quelques médailles pour essayer de rester dans le rang des grandes nations. Comme en géopolitique, l'Hexagone s'imagine puissant, et supporte très mal la confrontation avec la réalité.

Résultat : trois semaines passées dans une ambiance typiquement française d'auto-flagellation et de "déclinologie". Les supporters français devant leurs écrans finissent par rêver d'être ailleurs, au service d'un autre pays, une nation de winners.


L'Empire du Milieu

Et puis il y a la Chine, bien sûr. Depuis la fin de la guerre froide, jamais Jeux Olympiques n'auront été aussi controversés. Le Tibet, au fond, n'était qu'un prétexte pour exprimer quelque chose de plus profond : la colère et la peur du monde occidental face à la puissance grandissante de la Chine.

La plus grande dictature du monde vise aujourd'hui le staut de superpuissance. Et si elle y parvient, tous les altermondialistes qui fustigaient la domination des USA regretteront bien vite la pax americana.


Mais je m'égare, et la télévision m'appelle : il faut que j'aille regarder Laure Manaudou en train de craquer.

 

 

Commenter cet article

Murf 10/09/2008 14:48

Je ne suis pas tout a fait d'accord, je ne regrette déjà absolument pas l'absence de foot car on en bouffe assez le reste de l'année, et je trouve que c'est un excellent moyen de prfiter de ces sports qu'on voit rarement justement, le probleme c'est surtout la réalisation de la télé francaise et nelson monfort...

pimpin 20/08/2008 00:00

Moi je dis que rien que pour la finale du 100m hommes ça vallait le coup !!Vivement la finale du 200 ;-)

Grr 16/08/2008 10:58

C'est vrai que les JO ça occupe l'espace télévisuel pendant l'été mais à part ça... Je m'en fout un peu aussi.
Quant à la Chine grande puissante mondiale, nous verrons bien ce que celà donnera mais on peut être sûr qu'il y aura une alliance pour créer un contre-poids. La Chine me parait aussi moins interventionniste que les Etats-Unis.