Casanova, Don Juan et les autres

Publié le par Milan

" Les hommes qui poursuivent une multitude de femmes peuvent aisément se répartir en deux catégories. Les uns cherchent chez toutes les femmes leur propre rêve, leur idée subjective de la femme. Les autres sont mus par le désir de s’emparer de l’infinie diversité du monde féminin objectif.

L’obsession des premiers est une obsession romantique: ce qu’ils cherchent chez les femmes, c’est eux-mêmes, c’est leur idéal, et ils sont toujours et continuellement déçus parce que l’idéal, comme nous le savons, c’est qu’il n’est jamais possible de le trouver. Comme la déception qui les pousse de femme en femme donne à leur inconstance une sorte d’excuse mélodramatique, bien des dames sentimentales trouvent émouvante leur opiniâtre polygamie.

L’autre obsession est une obsession libertine, et les femmes n’y voient rien d’émouvant: du fait que l’homme ne projette pas sur les femmes un idéal subjectif, tout l’intéresse et rien ne peut le décevoir. Et précisément cette inaptitude à la déception a en soi quelque chose de scandaleux.

Aux yeux du monde, l’obsession du baiseur libertin est sans rémission (parce qu’elle n’est pas rachetée par la déception). "

 

M. Kundera (L'insoutenable légèreté de l'être)

 

Publié dans 1mec1fille

Commenter cet article

Blusher 16/11/2006 17:08

Il n'y a pas de 'mystere'  feminin.

marjorie 25/03/2006 12:06

Tiens, je ferais bien de faire lire ça à certains moi...Pour qu'ils en prennent de la graine. Bises et bon week-end

maylis 13/03/2006 02:09

coucou un ptit come back c'est marrant que tu cites ce bouquin de kundera  c un prof de philo qui me l'a offert je pensais en parler dans un prochain post au fait j'ai changé de blog si ça t'ennuie pas tu veux bien modifier ton lien? merci bises et bon lundi ;-)

E. 03/03/2006 16:20

Ni l'un ni l'autre pour le coup... :)

Milan 03/03/2006 16:16

Tu parles de toi, E., ou bien c'est une attaque misandre ? ;)