Triomphe d'une pouffiasse

Publié le par Milan

" Comment chuis trop contente d'avoir le César, la vie d'ma mère ! "

Voilà à quoi ressemble une cérémonie des Césars  quand on récompense Sara Forestier. Et ce genre de scène risque de se répéter souvent, car on dirait que le noble monde des zââârts a décidé de s'extasier devant cette petite rebelle forte en gueule, qui tchatche comme une zyva même si elle a fait son éducation dans le privé.

Pourquoi Sara Forestier est-elle une star, alors qu'elle est comme n'importe quelle pouffiasse de lycéenne ? Vulgaire, inculte, fière d'elle, elle est bien le produit de la génération Star Academy : t'es jeune + t'es con + tu passes à la télé = t'es une vedette.

Les Américains avaient Paris Hilton, il fallait bien qu'on se trouve une pouffe-emblème nationale, nous aussi.


Comment jt'esquive

Qualifié de "révélation" par les critiques et le monde des zââârts, le film "L'Esquive" caressait la banlieue dans le sens du poil, très politiquement correct. Le scénario ne me paraissait pas mauvais, mais la réalisation... un tas d'ados survoltés qui gueulent "zyva - zarma - woullah", parlent de manière incompréhensible, jusqu'à la caricature, qui s'embrouillent en bas de la cité... Mais bon, ouf, ils font du théâtre alors ça va, c'est forcément culturel.

Les critiques ont adoré, évidemment. Des jeunes de banlieue qui jouent une pièce classique, c'est fôôôrmidable, tu penses bien ! Ca me rappelle la satisfaction béate des barbus du théâtre municipal de ma ville : tous ces soixante-huitards idéalistes subissaient le bordel dans la salle, les chewing-gums crachés sur les sièges, les blagues débiles criées pendant la pièce et les bagarres avec abnégation, en se disant "ah, comme nous sommes bons d'avoir apporté un peu de culture à ces sauvageons".



Two pouffiasses meet

Forcément, ça devait arriver : Sara Forestier décroche un autre rôle. Quand je vois l'affiche, ma mâchoire se décroche : "Hell"... oui, "Hell" de Lolita Pille (cette poufiasse de)

Car Lolita Pille, figurez-vous, c'est la Sara Forestier de la littérature : à 18 ans, cette petite bourge prétentieuse moulée dans le XVIème sort un roman, et pam ! c'est le succès immédiat et stratosphérique. Même veine : je suis une petite pétasse, je le revendique et je vous emmerde tous, bande d'abrutis. Son roman, tu le lis, tu as envie de lui mettre une claque.


Extrait de son site web officiel :
" Avec son premier roman, Hell, paru en 2002, Lolita Pille avait séduit ou agacé (ou les deux). Mais beaucoup avaient dignement salué la rage et le talent qui se dégageaient de l’ouvrage. Dans la lignée de Bret Easton Ellis, Lolita Pille y déplorait le gouffre de la société friquée qui avait fait d’elle un monstre, vêtu de marques de la tête aux pieds et en proie à un terrible vide intérieur. "

" Terrible vide intérieur ", pauv' choupinette... je comprends ta peine, car tu es bien loin de Bret Easton Ellis, et même de Frédéric Beigbeder, d'ailleurs. Bon, c'est compréhensible, tu es encore jeune (Bac en 2001 au rattrapage) et tu as écrit ton roman "en 6 mois" quand tu as "décidé de te mettre à l'écriture" après avoir lu 99 francs, ce qui franchement n'est pas très original.

 

Certes, toi tu as sorti deux romans, moi je végète dans un blog et je ne serai peut-être jamais publié de ma vie. Tu as la supériorité que donne le succès et la médiatisation. Pareil pour Sara Forestier. Mais je ne m'inclinerai pas devant une petite pétasse, désolé.

Qu'est-ce que je pourrais dire, en conclusion ? Je ne vous conseille pas d'aller voir ce film...

 

Publié dans 1mec1fille

Commenter cet article

PetassePower 19/09/2008 09:34

Elle devient quoi la pouffiasse ?

vanessa 19/06/2007 15:08

Moi je nai pas eu la chance de lire le livre mais g vu le film et je le trouve vraiment geniale et je trouve sara forestier super bien dans ce role il lui va comme un gant j'aimerai bien lire le livre mais j'ai peur d'etre decu pas rapport au film . merci

Mme Milan 03/12/2006 06:50

Mmmm... tu peux prendre quelques cours d'orthographe avant de revenir ?

charlotte 26/11/2006 17:55

c toi la pouf tu critique tu juge tu est mechante gratuitement ce film et génial il montre la réalité de la société en effet mm si on a bcp de fik on é pa forcemen eureu c une grande actrice ki a bcp de talen ne soi pa si jalouse le livre et tré bien écri

Milan 14/11/2006 23:10

Ouf !! Ca, ça me fait plaisir !!