L'amitié homme-femme

Publié le par Milan

J'ai longtemps pensé que l'amitié entre un homme et une femme était impossible. Qu'un rapport complice entre les deux était forcément ambigu, et qu'il y en avait toujours un des deux qui souhaiterait obtenir plus (généralement le mec, allez savoir pourquoi...)

Le monde entier semblait partager ce point de vue : une paire d'amis sont forcément des amants non avoués, qui vont soit finir ensemble, soit clôturer leur amitié par un rateau un jour ou l'autre. Du coup, pour un mec, c'est assez difficile d'avoir une amie sans se faire chambrer par ses potes ("alors, quand est-ce que tu te la fais bon sang ?") jusqu'à craquer. Et tenter d'emballer sa copine, avec toutes les conséquences que l'on connaît : je préfère qu'on reste amis, blablabla... 

Dans cette optique un peu binaire, une fille ne peut donc être qu'une cible à conquérir ou bien un thon à ignorer. C'est une réaction typique des mecs quand ils sont encore jeunes (mais attention, je ne prétends pas avoir atteint l'âge canonique de la sagesse ultime) et pensent avant tout à collectionner les minettes ; pour preuve cette magnifique citation tirée du Forum des as de la drague (un site à visiter a-bso-lu-ment) :

LE MYTHE DE L'AMITIE H/F:
L'emancipation de la femme, la tertiarisation et que sais-je encore mettent les hommes et les femmes en presence les uns des autres en permanence et en particulier au boulot pour la plupart d'entre nous. Par consequent, il est de bon ton de nier que la collaboration homme/femme est denuee de tension sexuelle et dans le meme ordre d'idee, que l'amitie est tout a fait possible entre hommes et femmes.
Dans la pratique, comme l'a rappelle Pozzo, nous savons tous qu'il n'en est rien. L'un a toujours envie de l'autre.
Une fille qui a beaucoup d'amis hommes n'est pas valable pour une
LTR . (trouvez le dictionnaire du site pour décoder les termes "scientifiques")
Elle est soit
LSE soit nympho. 
Quant a un mec qui s'entourerait d' amies-femmes,
- soit il refoule son homosexualite,
- soit c'est un
player qui profite de leur social-proof et de l'image flatteuse qu'elle lui renvoient,
- soit c'est un
AFC qui s'enlise invariablement en FZ (syndrome du "lot de consolation").


Bref, il n'y a pas beaucoup de marge de manoeuvre, les possibilités restent donc :

1. L'amitié entre une fille et son gentil-copain-pas-tres-beau qui veut se la faire en secret

2. L'amitié avec le gentil-copain-homosexuel, un grand classique du genre dont les filles raffolent.

Il faut dire que depuis 1989, le film "Quand Harry rencontre Sally" a eu un impact considérable ; il a redéfini a lui tout seul les schémas de l'amitié et de l'amour, imprimant profondément dans l'inconscient collectif l'idée que l'amitié ne peut jamais être dépourvue d'ambiguité. Rien n'a plus jamais été pareil après cette chouette performance de Billy Cristal et Meg Ryan (et pas seulement pour la mythique scène du restaurant...)

Et pourtant, si, on le sait, on l'a tous vécu, l'amitié est possible entre les sexes. Tout le problème est d'évacuer la question délicate de la séduction : entre les deux amis, déjà, il faut que les choses puissent être claires et réciproques : nous ne sommes plus dans un rapport de séduction même si on s'apprécie mutuellement.

Mais également vis-à-vis de l'extérieur, notamment si les amis sont en couple. Ce n'est pas toujours facile pour le (la) conjoint(e) d'admettre une amitié un peu trop proche, ou des secrets partagés (imaginez que votre petite amie parle de vos performances sexuelles à son ami...)

Et pourtant, c'est une amitié formidable, parce que c'est extrêmement enrichissant de connaître l'autre sexe sous un angle "vrai", hors de la séduction et de ses paillettes qui masquent la réalité...

Publié dans 1mec1fille

Commenter cet article

Blusher 16/11/2006 13:50

Et maintenant pepere, tu vas me faire le plaisir d'effacer le paragraphe en caracteres verts parce que je n'aime pas etre cite de la sorte sans avoir donne mon autorisation.
 

david 30/03/2006 14:23

arf arf arf....ouf j'ai enfin tout lu! l'amitié h/f expérience toute fresh pour moi avec mon ex et a dire vrai c parce ke je sui très loin que çà marche..jsui monté 2 jour la voir récemment et çà a été dure de résister à lui faire les caresses dont je sais qu'elle aprécie les bienfaits.....mais je me suis arreté là parceke la connaissant, plus çà aurai tout foutu en l'air...donc voila il faut savoir aussi se mettre des limites...en fait juste avant d'aller plus loin je lui ai demandé si elle en avait envie, et après avoir réfléchi 2 longues secondes et sachant k'elle avait kelkun elle m'a dit ke non...
c'est aussi pour çà que je l'aprécie...j'ai l'impression d'exister pour autre chose ke ma grosse q*****....parfois frustant mais bon...lol!!

Erika 29/03/2006 18:02

salut
tout ce que je peux dire c'est que l'amitié filles garçons je n'y crois pas encore.tous les garçons que je connais ont voulu sortir avec moi ou alors nous sommes sortis ensemble...va savoir pourquoi.c'est dommage.

lou 02/03/2006 20:41

Blablabla... La seule chose qui serait susceptible d'unir un hô et une fê mise à part le sexe ?!...Les Affaires et encore ;)lol Je vais trop loin, en fait j'ai pas d'amis mec et à dire vrai je me sens mieu en compagnie de ces messieur surtout lorsqu'il n'y a pas d'ambiguité, ou peut être aussi parce que je m'entoure de cette race d'homme pour qui le respect à encore un sens, Je ne vous parle pas d'un respect mondain, mais d'un respect de la personne, de l'individu tout simplement ;)

Siris 23/02/2006 11:46

Je suis tombé sur ce blog completement par hazard (un lien sur un forum sur lequel je suis tombé par une recherche google sur la loi de laplace pour la thermodynamique (dm de physique...) ) mais je trouve la discussion interressante alors je vais y mettre mon petit mot.
Moi (un mec) je trouve que l'amitié mec/fille peut parfaitement exister, et non seulement dans les cas enoncés ci dessus. Ma meilleure amie est une fille, ce n'est pas une amie d'enfance (on s'est connu quand on avait tout deux 17 ans) et on est jamais sorti ensembles, et c'est vrai que beaucoup de nos amis pensent qu'on est des amants inavoués etc... mais entre nous il n'y a jamais eu de gene ou d'ambiguité, meme si un jour on pourrait sortir ensemble, qui sait. Pour le moment aucun de nous deux n'est celibataire, et notre amitié ne gene pas vraiment nos conjoints, je crois que ceci est largement du au fait que son copain est un bon pote a moi, et ma copine est une bonne amie a elle.
Mais je crois que c'est quelquechose qu'il faut avoir vecu pour y croire veritablement, c'est sur que si quelqun qui nous connais pas nous voit tout les deux au cinéma, l'un ayant la tete sur l'epaule de l'autre et en se chuchotant des trucs... ca peux preter a confusion...
   -Siris